Qu’est-ce qu’Anglaisance ?

Professeur d’anglais pour l’Education Nationale depuis 20 ans, j’ai créé le programme Anglaisance pour vous aider à atteindre vos objectifs.

J’ai constitué le mot-valise Anglaisance à partir des mots anglais et aisance car je crois que, lorsqu’on pratique une autre langue vivante que sa langue maternelle, on veut se sentir à l’aise.

Or, la plupart des étudiants d’anglais auxquels j’enseigne sont tout sauf à l’aise avec leur niveau. Certains n’hésitent pas à clarifier la situation dès la rentrée de septembre : « Je suis nul » comme si c’était irrémédiable. Je n’en crois rien du tout et j’ai créé ce programme afin que la réussite soit possible, même quand on est persuadé du contraire.

Aujourd’hui

Peut-être avez-vous d’autres pensées que celle-ci au sujet de votre pratique de l’anglais. Voici quelques-unes que j’entends régulièrement :

  • J’ai peur de me tromper.
  • De toute façon, je n’ai jamais été doué(e) en langues.
  • C’est trop dur.
  • Je ne sais pas par où commencer.
  • Je n’ai pas la patience de me remettre au travail.
  • A mon âge, c’est trop tard.
  • Je ne sais rien faire.
  • Je vais être ridicule.
  • Je suis nul(le).
  • Je vais abandonner.
  • Je n’y arriverai jamais.
  • Je ne l’ai jamais fait.
  • Je ne suis pas bon(ne) en anglais.
  • On croit que je suis bon(ne) mais on va enfin se rendre compte que ça n’est pas le cas.
  • Je suis trop occupé(e).
  • Je suis trop fatigué(e).
  • De toute façon, ça ne sert à rien.
  • Je n’y comprends rien.
  • A quoi ça sert ?
  • A quoi bon ?
  • Je ne peux pas changer.
  • Je me trompe tout le temps.
  • Je ne vais pas y arriver.
  • Je peux me débrouiller, sans parler anglais correctement, comme je l’ai fait jusqu’à présent.

Vous reconnaissez-vous dans ces petites phrases ? Comment vous sentez-vous dans ces cas-là ? Cela vous conduit-il à l’action ? Et votre anglais progresse-t-il ?

Ce que je vous propose, avec Anglaisance, c’est de vous mettre au travail, puisqu’il faut bien faire des efforts pour atteindre son but, quel qu’il soit. Mais nous allons travailler d’une manière différente, moins scolaire, qu’auparavant, avec plus d’autonomie. Vous allez être responsable de votre étude et de la façon dont vous l’envisagez. Et je vais vous accompagner sur cette voie !

Ensemble, nous explorerons ce qui se passe dans votre cerveau, tant lorsqu’il s’agit de se mettre au travail, sur scène, que dans les rouages de votre pensée, en coulisses. Car votre cerveau est l’outil principal que nous allons utiliser pour parvenir à vos fins. Nous allons explorer son fonctionnement, ses besoins, ses limites, ses atouts… Vous allez voir : ça va être passionnant !

En quoi consiste le programme

Sur Anglaisance, vous trouverez :

  • un épisode de podcast toutes les semaines,
  • une mission par semaine afin d’atteindre l’étape suivante lors du prochain épisode,
  • des fiches téléchargeables pour accompagner chaque épisode, à compléter durant la semaine,
  • des exemples d’application,
  • la possibilité de s’abonner à la pensée hebdomadaire.

Anglaisance est un programme qui alterne 3 séances :

  • apprendre à apprendre l’anglais (le vocabulaire, comprendre un texte, dialoguer avec un étranger, raconter un film…),
  • apprendre à apprendre (organiser son temps, prendre soin de son cerveau, mémoriser en se racontant des histoires, pratiquer régulièrement, etc.),
  • apprendre à utiliser ses ressources internes (la gestion mentale, le coaching à la façon de Brooke Castillo – the Model ou les cercles, la liste des pensées qui n’aident pas et leurs équivalents plus utiles…).

Avantages ou objectifs

Imaginez : vous voyagez à travers le monde entier, vous vous adressez à des inconnus sans hésitation, vous comprenez directement ce qu’on vous dit… Grâce à cet apprentissage, vous n’aurez plus besoin de traduction, plus besoin de recourir à votre smartphone. Vous ne douterez plus de la justesse de votre message. Vous pourrez profiter d’une expérience unique, en direct, qu’il s’agisse de lire un livre, de regarder un film en version originale ou de communiquer avec quelqu’un. Vous n’aurez plus besoin de médiateur. Il n’y aura plus de barrière, plus de distance, plus de laps de temps entre votre pensée et la communication. Vous serez à l’aise en anglais !

Comment ?

  • Tout d’abord, nous allons prendre conscience de notre comportement face à l’anglais. Pour cela, nous allons prendre le temps d’explorer nos pensées.
  • Deuxièmement, nous allons apprendre à examiner nos émotions.
  • Enfin, savoir parler l’anglais exige d’innombrables actions préalables. J’insiste sur les engagements et sur les actions indispensables pour obtenir les résultats souhaités.

Ce que ce programme n’est pas

Il ne s’agit pas du tout d’un cours d’anglais classique. Je ne vais pas vous enseigner à vous exprimer dans telle ou telle situation, vous corriger lorsque vous faites telle ou telle erreur de conjugaison, vous donner le vocabulaire nécessaire pour comprendre tel article de presse, etc. Vous pourrez trouver des exercices ou d’innombrables autres ressources sur Internet. Ce n’est pas l’objet d’Anglaisance.

En revanche, je vais vous donner des pistes pour que vous puissiez le faire à votre façon, en autonomie. Ce programme peut parfaitement compléter des cours que vous suivez par ailleurs, qu’il s’agisse de cours particuliers ou collectifs. Et surtout, je vais vous enseigner à utiliser votre cerveau de la meilleure façon possible. C’est un travail de longue haleine, mais c’est une exploration passionnante !

Etes-vous prêt(e)?