A qui s’adresse Anglaisance ?

Ce programme vous est destiné :

  • Si vous êtes une jeune femme d’une trentaine d’années, travaillant dans le commerce et que vous vendez des produits pour le bien-être physique comme des produits de beauté naturels, des vêtements de sport, des aliments bio… à des clients étrangers ou anglophones.
  • Si vous avez à faire à des fournisseurs parlant anglais.
  • Si vous avez suivi d’innombrables heures de cours d’anglais.
  • Si vous êtes abonnée à de nombreux sites internet, si possédez plusieurs manuels, regardez des films en version originale mais avez toujours l’impression de maîtriser aussi peu l’anglais.
  • Si vous apprenez l’anglais seule, sans cours ni particuliers ni collectifs parce que vous ne voulez plus avoir à faire avec ce qui vous rappelle la scolarité.
  • Si vous avez ce que vous considérez comme un « petit niveau » ou « tout juste les bases » selon vous.
  • Si vous avez besoin ou envie de parler cette langue pour progresser dans votre carrière, par exemple dans le domaine tertiaire, mais aussi votre vie quotidienne, privée ou pour votre propre plaisir.
  • Si vous êtes par nature plutôt discrète, réservée, introvertie – vous préférez la solitude à la compagnie d’autres êtres humains – voire timide – vous n’osez pas vous exprimer car vous craignez le regard des autres.
  • Si vous êtes perfectionniste – quand vous commencez un projet, c’est pour qu’au final, il soit absolument irréprochable… sinon, ça n’est pas la peine et vous ne le commencez même pas !
  • Si vous craignez de ne pas être à la hauteur, quoi que vous entrepreniez – si vous vous dites que vous n’allez pas y arriver.
  • Par conséquent si vous êtes aussi sujette à la procrastination : vous pensez beaucoup à apprendre l’anglais, vous rêvez de parler cette langue, vous vous renseignez sur des guides de conversation anglaise, des cours en ligne, des voyages en Ecosse ou autres mais… vous ne vous lancez pas !

Votre objectif, à présent

  • Vous voulez communiquer avec tous vos clients et fournisseurs.
  • Vous voulez faire mieux que vous n’avez fait jusqu’à aujourd’hui.
  • Vous voulez être crédible face à tous vos interlocuteurs.
  • Vous voulez mieux gagner votre vie et faire avancer votre carrière.

Pour cela, vous savez que vous avez besoin d’apprendre l’anglais.

Alors, imaginez…

  • Imaginez être à l’aise quand on vous adresse la parole en anglais et quand vous répondez, sans la moindre hésitation, sans le moindre doute, sans la moindre crainte, comme s’il s’agissait de votre langue maternelle.
  • Imaginez être capable de lire et de comprendre un article de presse, voire un livre entier, en anglais, sans même vous en rendre compte.
  • Imaginez adorer étudier régulièrement cette langue magnifique et sentir votre cœur battre un peu plus fort à l’idée d’apprendre un mot nouveau, de comprendre un film en version originale, de suivre une conférence TedTalk sans avoir recours à la transcription ou à la traduction.
  • Imaginez être fière du résultat obtenu à force de travail régulier.

C’est possible !

Oui, mais, en attendant…

Problèmes

Vos problèmes par rapport à l’apprentissage de l’anglais peuvent être d’ordres différents :

Vous êtes intelligente, alors, pourquoi tout vous réussit-il, sauf l’anglais ?

  • Lorsqu’un client étranger vous adresse la parole en anglais, vous restez pétrifiée et votre collègue doit intervenir pour lui répondre.
  • Ou bien vous vous exprimez par gestes plus ou moins évasifs, en espérant, mais surtout en doutant, qu’il ait été satisfait.
  • Malgré tous vos efforts, rien n’y fait et vous vous sentez désespérée, constamment en échec. Comment faire pour apprendre efficacement ?
  • Vous ne savez pas par où commencer : avec toutes les ressources disponibles en ligne, vous vous sentez dépassée et n’avancez donc pas.
  • Votre niveau ne correspond pas à celui qu’on attend de vous à votre poste ou que vous souhaiteriez. Vous en avez honte et souhaiteriez tellement être meilleure !
  • Vous vous dites que ça ne sert à rien, que vous n’y arriverez jamais, que vous êtes tout simplement nulle. Alors, vous vous sentez frustrée, découragée, honteuse, embarrassée.
  • Avec votre personnalité si émotive et si timide, jamais vous n’oserez vous exprimer dans une langue que vous ne maîtrisez pas à la perfection, de peur qu’on se moque de vous.
  • Vous avez l’impression de stagner, toujours au même niveau. Vous avez l’impression d’être comme ces bulles de savon gelées – rien ne change, vous êtes figée.
  • Peut-être pensez-vous qu’il vous est difficile de trouver le temps d’étudier.
  • Ou bien vous dites-vous « il est trop tard pour moi, tout le monde sait bien que seuls les enfants ont la capacité d’apprendre une langue à la perfection, je suis beaucoup trop âgée pour ça ».
  • Ou encore « je n’ai pas la « bosse » des langues comme on peut avoir la bosse des maths, je n’ai pas les bons gènes donc quels que soient mes efforts, ils sont voués à l’échec ».
  • « Et puis d’ailleurs tout le monde sait bien que les Français sont nuls en langue, alors pourquoi ferais-je exception ? ».
  • « Non, la seule manière d’apprendre véritablement une langue vivante, c’est de se rendre dans un pays où cette langue est parlée et d’y rester pendant au moins 3 semaines / 6 mois / 1 an. Or, je n’ai ni le temps, ni l’argent… C’est peine perdue. ».

Vous reconnaissez-vous dans ces situations et ces petites phrases ? Je les entends souvent dans mes classes et je vous propose, dans ce podcast, de les explorer. Sont-elles exactes ? Vous aident-elles à progresser ?

Si vous vous reconnaissez dans ces petites phrases, alors l’espoir reste permis car elles seront notre base de travail !

Et si ce sont des petites phrases qui vous viennent dans d’autres domaines que l’étude de l’anglais, par exemple pour une autre langue et des situations entièrement différentes, je ne suis pas surprise et je vous assure que vous bénéficierez aussi d’Anglaisance !

Solution

  • Je suis persuadée que si, jusqu’à présent, vous n’avez pas réussi, ce n’est pas seulement une question d’intelligence, de culture, de gènes ou de méthodes : si tout ou presque vous réussit dans la vie, c’est qu’il y a quelque chose qui coince, qui bloque dans ce domaine  – vous savez probablement déjà comment apprendre en général, mais c’est cette matière particulière, l’anglais, qui vous pose problème.
  • Je vous propose donc de partir à la conquête de l’anglais et de votre cerveau – ce sera notre outil principal. Grâce à ses fabuleuses capacités, vous serez en mesure de décider de travailler votre anglais, de vous y tenir et de progresser, car vous saurez comment mieux l’utiliser.

Alors allons-y !