Vous avez du mal à parler anglais ?

 

Cela pourrait-il être dû à votre façon de penser ?

 

Dans cette série, nous examinons les 10 erreurs de pensée, ou distorsions cognitives, qui peuvent être à l’origine de vos difficultés. Pour ce mois de mars, j’ai choisi le principe du tout ou rien ou la pensée en noir et blanc.

Avez-vous tendance à penser en extrêmes, en absolus ?

 

Vous reconnaissez-vous dans les exemples suivants ?

  • Vous vous dites « si toutes mes réponses à cet exercice de grammaire ne sont pas correctes, alors tout est perdu, ça ne sert à rien. »

Vous vous considérez alors comme incompétente, inutile, nulle. Vous croyez que vous ne valez rien.

  • Vous vous fixez comme but d’avoir la note maximale à une évaluation : « Si je n’ai pas 20 sur 20 à cette évaluation, alors cela signifie que je suis totalement nulle. »

Dans ce cas, vous percevez une note inférieure à 20, même s’il s’agit de 19, comme un échec total.

  • Vous décidez de lire un article de presse britannique tous les soirs pendant 30 minutes. Un soir, vous cédez à votre sensation de fatigue et regardez la TV au lieu de suivre votre routine.

Vous en concluez que c’est ici que votre résolution s’arrête et vous ne lisez plus du tout en anglais.

Que faire pour pouvoir avancer dans la direction qu’on a choisie, malgré ses habitudes ?

En bonus pour ce mois de mars, explorons la pensée du tout ou rien, ou en noir et blanc, à l’aide du document gratuit téléchargeable ci-dessous. Profitez-en, il est juste pour vous!

Bon mois de mars!


Documents téléchargeables: